Lettre à Yannick Jadot

Monsieur Jadot,

Vous souhaitez être réélu à la commission européenne.

Alors si vous souhaitez être au fait de ce qui rend la France punissable auprès de l’Europe pour son indulgence sur les émissions de CO2, je vous invite urgemment à faire un détour en Moselle et plus précisément sur un territoire ancestral de la sidérurgie, l’agglomération thionvilloise.

Aujourd’hui se construit une usine de fabrication de laine de roche, KNAUF Insulation ; cette usine fonctionnera au coke pour 60% de l’énergie nécessaire à son procédé de fabrication ! Quelle aberration en 2019 !
Pourquoi nos élus de haut rang qui incitent l’administration de l’État (DREAL, MRAE, ARS,…) à donner des avis favorables afin que les Préfets délivrent des autorisations d’exploitation et les élus communaux des permis de construire, font-ils des choix criminels pour les quelque 30 000 habitants dans le seul rayon de 3km des retombées d’émissions atmosphériques polluantes ? Pourquoi n’ont-ils pas favorisé l’implantation de sites de production utilisant de nouvelles technologies qui utiliseraient des matériaux biosourcés moins impactants pour notre environnement et probablement plus à même de créer de l’économie circulaire. RIEN NE LE LEUR INTERDIT, PAS MÊME L’Union européenne.

Les camions qui alimenteront cette future usine KNAUF Insulation à Illange emprunteront une autoroute, l’A31, asphyxiée par le mouvement pendulaire des quelque 75000 travailleurs frontaliers qui se rendent de Moselle vers le Luxembourg.

Cela fait de l’agglomération de Thionville, un secteur soumis à un Plan de Protection de l’Atmosphère. Les autorités locales enfreignent ce PPA au détriment de leurs électeurs et les élus ne réagissent pas, confiants dans les normes qui nous protègent sans doute, ou apeurés de ne plus voir leurs projets subventionnés par le Département Impérial.

Lors d’un transfert de Strasbourg vers Bruxelles, faites une halte par Illange, nous nous chargerons de vous réserver l’accueil que l’on doit à tout élu qui fait l’effort de constater la réalité du territoire et peut-être de nous écouter.

Avec tout le respect que je dois à un élu engagé pour l’Écologie et pour l’Humanité,

Je vous souhaite des élections fructueuses et de pouvoir encore puiser vos énergies dans un air sain.

Respectueusement,

Signé : une élue communale d’une petite bourgade de 2 000 âmes en Moselle

Source Photo : Stephane Mahe / Reuters

Madame la Députée, Messieurs les Maires de Thionville et Yutz, Monsieur le Préfet de Moselle,

Courrier d’un citoyen à nos élus.

Madame la Députée, Messieurs les Maires de Thionville et Yutz, Monsieur le Préfet de Moselle,

Encore merci à vous pour défendre un projet obsolète hautement polluant : l’usine Knauf à Illange ! 

 Ce matin, les anti Knauf bloquent l’accès au chantier d’Illange. À voir ici : https://stopknauf.fr/blocage-de-lentree-de-lusine-knauf/

 L’usine Knauf, c’est :

  • un projet obsolète et polluant, alors que des alternatives moins polluantes ou non polluantes, existent .
  • 80 000 tonnes de CO2 par an, soit le doublement de la pollution de l’A31.
  • des camions en provenance de Pologne pour le transport de 100 tonnes de charbon par jour.
  • une future zone d’habitation sinistrée, Yutz – Illange. Les habitants de ce secteur cherchent à vendre leurs maisons, et quitter définitivement le secteur.
  • etc…  

 À quand la brochure touristique de Thionville avec une offre spéciale pour visiter l’usine ultra polluante d’Illange ?  Avec un slogan fort : « Venez gâcher l’avenir de vos enfants ! Venez visiter l’usine Knauf à Illange. »

Un peu comme à Tchernobyl, + 120 000 touristes par an pour visiter la zone fortement irradiée et perdue pour toujours. Illange a du potentiel touristique ! 

 Je présume que vous avez déjà expliqué à vos enfants si un jour, ils développent un cancer du poumon, vous en serez au moins en partie responsables !

 Je vous souhaite une bonne journée, pleine de CO2,

 Merci à ce « service public », qui n’aura bientôt plus rien de public… 

 Bien cordialement,

Il n’y a pas de petite cause

J’étais le 28 avril à Illange, à la marche pour le climat et la santé. J’y ai cherché des connaissances, je veux dire : pas des gens que j’ai connus par l’association Stop Knauf Illange, mais des gens de mon coin, de Volmerange-les-Mines ou des environs, mais je n’ai trouvé que Stéph, avec son ami. J’y ai aussi cherché un vieux pote qui habite Illange ; en vain.

J’en connais pourtant pas mal qui sont éco-sensibles, voire éco-responsables, des qui ont tout lu sur les sujets de la nécessaire préservation de notre environnement, de la biodiversité, des ressources naturelles, des qui ont mis en pratique le zéro déchet et la frugalité énergétique, des qui se sont présentés à des élections sous l’étiquette écolo. Mais pas vus. Donc, un peu déçu.

Continuer la lecture de « Il n’y a pas de petite cause »

Acheter sur plans

Il faut se méfier quand on « achète » sur plans…

Ci-après un extrait « Intégration paysagère » issu de la demande de permis de construire de Knauf sur la « mégazone » d’Illange. Une sorte de maquette de logement témoin, si l’on veut.

Puis, ci-dessous, quatre photos aériennes prises mercredi 20 mars 2019.

Les opposants illangeois à Knauf sont déjà nombreux. Les autres Illangeois, qui, pour diverses raisons que nous respectons, ne se sont pas encore vraiment intéressés au sujet, et surtout à ses conséquences sur leur santé et celle de leurs proches, auront, c’est le cas de le dire, une vue plus précise et peut-être prendront-ils conscience de la réalité ; les résidents des autres communes proches également, nous l’espérons.