Covid-19 à Surdulica

A ce jour il n’y a pas de confinement total de la population en Serbie. Les personnes âgées de plus de 65 ans ou 70 ans dans les campagnes doivent s’auto-isoler et rester chez elles. Les autres peuvent aller travailler en respectant les « gestes-barrière » ou télétravailler si leur métier et leur employeur le leur permettent. (*Cf. avis de l’ambassade de France à Belgrade en fin de billet)

Selon nos sources sur place, chez Knauf Insulation à Surdulica, certains (dont les dirigeants) télétravaillent mais les ouvriers eux, hommes et femmes vont à l’usine.

Synthèse des billets du blog « J’adore Surdulica – Volim Surdulicu » des 4 et 7 avril 2020

« L’Institut de santé publique de Vranje a annoncé le 29 mars 2020 que 9 personnes de Surdulica étaient positives au coronavirus. Il a fallu 5 jours pour apprendre le 4 avril 2020 que 4 nouveaux cas de Covid-19 ont été constatés dans la ville. 

Des « informations » officieuses circulent selon lesquelles une dizaine de personnes est emmenée quotidiennement à l’hôpital de Vranje pour être soignées dans le service d’infectiologie. D’autres bruits évoquent des transferts à l’hôpital de Niš. Ces rumeurs n’étant pas vérifiées, nous ne spéculons pas sur leur bien-fondé. 

Le nombre de personnes mises en quarantaine car elles ont été au contact des personnes malades,  croît régulièrement, ce qui suppose l’augmentation de cas avérés d’infection par le virus. Le nombre officiel de personnes en confinement s’élève à 165 au 7 avril 2020.

Continuer la lecture de « Covid-19 à Surdulica »

Surdulica : la double peine

La population de Surdulica, déjà confrontée aux dégâts provoqués par l’usine Knauf de Belo Polje, affronte désormais, comme de nombreuses parties du monde, le Covid-19 et les mesures de confinement.

Les autorités locales ont mis en place, avec l’aide de l’association «Tous pour Surdulica», une aide en produits de première nécessité à l’intention des personnes les plus vulnérables, à commencer par les plus âgées et les moins mobiles. 

L’aide aux aînés a commencé à Surdulica

Le président de la municipalité de Surdulica Novica Tončev nous a informés mi-mars 2020 que, pendant la pandémie de coronavirus, les personnes âgées de plus de 60 ans pourront solliciter l’assistance de l’association « Tous pour Surdulica ». M. Tončev a précisé que ce service gratuit pourra fournir des aliments de base, des produits d’hygiène et des médicaments et les livrer à domicile.

Aujourd’hui 17 mars 2020, la situation à Surdulica semble stable et j’ai pu constater dans l’après-midi que les habitants de Surdulica adhèrent globalement aux mesures d’urgence imposées. Il y a peu de gens dans les rues, surtout des personnes qui rentrent de leur travail, et pas de retraités ou de personnes âgées.

Continuer la lecture de « Surdulica : la double peine »

« J’adore Surdulica », un blog ordinaire devenu farouche opposant à Knauf

Волим Сурдулицу

Le 1er mars 2020. Article traduit de Волим Сурдулицу

Si je dis que chaque mot des textes de ce blog a été extrêmement pesé et vérifié, je doute que beaucoup de gens me croiront. Pourtant, je dirais que chaque habitant de Surdulica, même toi cher lecteur, a influencé directement ou indirectement les textes de ce blog dans la forme où ils existent aujourd’hui. Car, en tant que créateur et auteur de ce blog, j’ai beaucoup écouté les gens et parlé avec eux. J’ai découvert leurs problèmes-clés et ne les ai pas cachés. J’ai révélé sans crainte tout problème que je pensais digne d’attention.

Je dirais qu’il est enfin temps de commencer à démêler certains aspects de la réalité de la vie à Surdulica, tapis dans la « boîte de Pandore ».

Pourquoi Knauf est-il devenu le sujet principal de ce blog, mentionné ici plusieurs fois par mois? Parce que notre petite ville est pleine de personnes jeunes et que les hôpitaux peinent à compter les patients atteints de tumeurs malignes.

Continuer la lecture de « « J’adore Surdulica », un blog ordinaire devenu farouche opposant à Knauf »

Contamination des rives et abords du lac Vlasina par des métaux lourds

Vendredi 21 février 2020
Traduction de cet article

Le Dr Mirjana Andjelkovic Lukic (docteur en sciences, ancienne ingénieure chimiste aux Armées) écrit au blog « J’aime Surdulica » à propos de la pollution actuellement constatée sur les rives du lac Vlasina (à 20 km de Surdulica, en altitude) par les métaux lourds.

Je la remercie de sa participation active et de son analyse professionnelle de la situation.

« Cet automne et cet hiver, la Serbie a été fortement polluée par des aérosols contenant des microparticules (PM) de 10, 2,5 et 0,1 microns ainsi que des gouttelettes de gaz toxiques. Une station de mesures privée a enregistré des résultats montrant que Surdulica était l’une des villes les plus polluées de Serbie pendant cette période. Malheureusement, la municipalité de Surdulica n’est pas parvenue à installer les appareils de mesure officiels pourtant promis aux citoyens.

Il est médicalement prouvé qu’environ 6 000 personnes meurent chaque année du fait de la pollution de l’air en Serbie.

L’air, source indispensable de la vie, doit être à chaque instant protégé de tous ces polluants qui ont de très néfastes effets sur la santé humaine. Toute la population est exposée à l’air pollué et des groupes vulnérables d’êtres humains : enfants, personnes âgées et diverses catégories de patients aux maladies chroniques sont particulièrement exposés à ces poisons.

La qualité de l’air est déterminée en mesurant la concentration de polluants dans l’air, à un endroit et à un moment précis.

Les polluants présents dans l’air ambiant n’endommagent pas tous les organismes dans la même mesure. Les voies respiratoires sont les organes les plus sensibles aux effets des polluants. 

L’origine de ces particules et produits toxiques est principalement l’industrie, grande émettrice de composés polluants. En cause, l’industrie chimique, l’industrie métallurgique, les usines de transformation, les centrales de production d’électricité qui utilisent de grandes quantités de combustibles fossiles, principalement du charbon.

Continuer la lecture de « Contamination des rives et abords du lac Vlasina par des métaux lourds »

Tončev accuse Knauf de manipuler les mesures de pollution de l'air

https://s14-eu5.startpage.com/cgi-bin/serveimage?url=https%3A%2F%2Fstatic.mediapart.fr%2Fetmagine%2Fdefault%2Ffiles%2F2017%2F01%2F22%2Frespiration-alternee.jpg&sp=dc77091af948b8048547e8a64a7df9bf&anticache=365845

L’article présenté aujourd’hui est daté du 17 octobre 2017.

Il reprend les griefs contre Knauf du Président de la Municipalité de Surdulica et député au Parlement de Belgrade M. Novica Tončev. 

A Surdulica en 2020, Knauf continue de détruire la santé et l’environnement des habitants et poursuit ses intimidations et ses menaces à l’encontre de ceux qui parlent et de ceux qui voudraient le faire, fort du soutien de l’Ambassade d’Allemagne à Belgrade.

Le gouvernement serbe fait face à une pollution massive de tout le pays, en particulier à Bor et à Pancevo, ainsi qu’à Belgrade même et il hésite encore à prendre les mesures draconiennes qui s’imposent, que ce soit contre les industriels nationaux et encore moins (si c’est possible) contre les entreprises étrangères. La population se montre de plus en plus mécontente dans tout le pays où les ravages des usines fonctionnant au charbon ainsi que des complexes pétrochimiques atteignent ces derniers temps des niveaux jamais enregistrés jusqu’alors.

Novica Tončev s’est lassé d’attendre la prise en compte par le gouvernement de Belgrade de la situation sanitaire et environnementale dégradée par Knauf à Surdulica. La pétition qui a recueilli en 2017 la signature de 6.000 des 10.000 habitants de la ville a été ignorée par le gouvernement et les résultats de la campagne d’analyses réalisée en 2017 des experts scientifiques nationaux agréés ont été mis au placard (dossier consultable ici).

Novica Tončev a été très clair lorsqu’il a rencontré Guy Vignard le 30 novembre 2019 et nous résumons ainsi ses paroles : maintenant, Knauf, ça suffit ! Ou ils modifient profondément leur procédé et ils le rendent acceptable ou ils partent !

Continuer la lecture de « Tončev accuse Knauf de manipuler les mesures de pollution de l'air »

La pollution à Surdulica est le problème numéro un…

…et c’est la raison pour laquelle nous devons être vigilants.

Article du jeudi 30 janvier 2020 de Volim Surdulicu

La pollution à Surdulica est le problème numéro un et c’est la raison pour laquelle nous devons être vigilants.

Nous devons continuer de dénoncer la pollution constamment présente à Surdulica, car c’est le meilleur moyen d’inciter les gens à nous rejoindre. Nous avons fait de grands progrès et notre audience est maintenant bien plus large qu’il y a quelques années, lorsque cette lutte a commencé et lorsque la firme allemande Knauf fonctionnait hors de tout contrôle. Je ne dis pas qu’elle a réduit ses émissions polluantes depuis lors, mais ses dirigeants sont au moins avertis que nous ne leur permettrons pas d’empoisonner tranquillement la population sans aucune conséquence pour eux.

À ce stade, il est important que les habitants prennent conscience de l’importance de cette lutte de chaque instant contre les polluants, en diffusant la vérité sur les produits toxiques émanant de l’usine. Internet est abreuvé de photos des cheminées de Belo Polje et les commentaires dans les discussions sur le blog soulignent de façon critique les activités de la firme allemande.

Continuer la lecture de « La pollution à Surdulica est le problème numéro un… »

Le ministère de l'Environnement prend des mesures pour nous protéger de la pollution…

Traduit du serbe Volim-Surdulicu

Tout ce qui s’est passé ces derniers temps à propos de la pollution est une pièce de théâtre mise en scène par le ministère de l’Environnement, qui ne fait manifestement pas son travail de qualité et déploie son filet de sécurité en cherchant à « refiler la patate chaude ». On sait bien qu’il vaut mieux accuser beaucoup de monde et viser large ; en l’occurrence la population, pour éviter un choc en retour.

Du coup, tout le monde a oublié nos photos de Surdulica avec ces bandes grisées de bleu, celles de la ville de Bor invisible sous le « smog » (smoke + fog : fumées et brouillard), celles de Pancevo dont les nuages ​​jaunes dégagent une odeur infecte. Une petite « mise en garde » a été envoyée aux autorités locales du pays afin de détourner le sujet dans de multiples directions et distraire l’opinion.

Continuer la lecture de « Le ministère de l'Environnement prend des mesures pour nous protéger de la pollution… »

Surdulica : Pollution, qui nous empoisonne ?

J’aime Surdulica – 19 janvier 2020

Selon le vieil adage,  les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu. 

Ces derniers temps, tous les projecteurs sont braqués sur la pollution. L’inquiétude touche tout le monde et les médias s’en donnent à cœur joie. Des kyrielles de photos avec cheminées et fumées ! Mais dans le viseur des médias les pollueurs sont ces damnés automobilistes qui conduisent, le champignon au plancher jusqu’à 200 µg/mde  PM10 au compteur ! Comment se fait-il qu’on n’évoque pas le sujet de la pollution à Valjevo, Uôice, Kosjeric, Bor et Pancevo, là où sont les usines à poisons?

Continuer la lecture de « Surdulica : Pollution, qui nous empoisonne ? »