Audience en référé mardi 18 juin 2019 au Tribunal administratif de Strasbourg

Mardi 18 juin 2019 à 14h aura lieu au Tribunal administratif de Strasbourg l’audience de jugement du référé déposé le 16 mai 2019 par nos avocats en vue de la suspension des travaux de construction en cours sur la mégazone d’Illange (Moselle) de l’usine Knauf Insulation de fabrication de laine de roche.

La procédure de référé est généralement utilisée pour mettre fin sans délai à une situation anormale de danger, d’atteinte grave aux droits des tiers, de menace imminente, …

Dans le cas de Knauf, s’il y a, comme nous n’avons cessé de le dire, une menace prochaine certaine contre la santé publique, il n’y a pas à ce jour pas de trouble avéré puisque l’usine n’est pas en fonctionnement.

MAIS le commissaire-enquêteur a émis le 15 novembre 2018 un avis favorable à l’implantation de l’usine, assorti de trois réserves dont au moins une au moins , la plus importante dans l’immédiat, n’a pas été formellement levée : les émissions polluantes de l’usine d’Illange doivent être comparables à celles générées par Knauf dans son usine de St Egidien (Allemagne).

Le Préfet de Moselle, non seulement n’a pas tenu compte de cette réserve capitale, mais il a de surcroît autorisé des émissions polluantes très nettement supérieures à celles de St Egidien.

Cette réserve non levée rend donc juridiquement le rapport du commissaire-enquêteur défavorable.

Continuer la lecture de « Audience en référé mardi 18 juin 2019 au Tribunal administratif de Strasbourg »

Polystyrène écologique : Knauf aurait-il réussi l’incroyable ?

Nous ne sommes pas les seuls à avoir noté comment Knauf écoblanchit » ses produits (voir nos articles à ce sujet).

Le site BuildGreen.fr traite lui aussi de cette manœuvre purement commerciale qu’est l’écoblanchiment de produits dont le bilan carbone est déplorable ; ici le polystyrène présenté comme « l’isolant écologique par excellence ».

À lire ici : [lien externe]

Bloc de polystyrène rejeté sur les côtes japonaises

« Recours gracieux » contre le permis modificatif accordé à Knauf par le maire d’Illange le 22 mars 2019

L’association Stop Knauf Illange et des riverains illangeois ont déposé ce jour 21 mai 2019 un recours gracieux auprès de la Mairie d’Illange contre le permis de construire modificatif accordé à Knauf le 22 mars 2019.

Après avoir obtenu et observé les plans accompagnant la demande du pétitionnaire, Knauf Insulation, nous avons constaté que :

  • sous couvert d’un déplacement du parking et de l’aire de stockage c’est l’ensemble des bâtiments de l’usine et notamment des émissaires de mise à l’atmosphère (cheminées) des polluants produits par l’activité de Knauf qui sont rapprochés d’Illange village
  • une comparaison du plan masse du permis initial avec celui du permis modificatif met en évidence que c’est l’ensemble de l’implantation de l’usine qui est modifié par un rapprochement de quelques dizaines de mètres par rapport à l’emplacement initialement annoncé (erreur ou pas, nous l’ignorons) vers l’agglomération d’Illange. En fait il s’agit plus, selon nous, d’une régularisation, passée sous silence, de la construction, d’ailleurs déjà entamée pendant l’enquête publique, que d’un repositionnement des stationnements et stockages. Nous ne demandons qu’à être détrompés, mais le serons-nous ?
  • l’ensemble de l’usine est ainsi construit plus à l’ouest de, c’est-à-dire en direction de l’agglomération d’Illange et en particulier du stade et de l’école primaire, à des distances maintenant substantiellement raccourcies (voir le schéma ci-dessous).
Continuer la lecture de « « Recours gracieux » contre le permis modificatif accordé à Knauf par le maire d’Illange le 22 mars 2019 »

Lettre à Yannick Jadot

Monsieur Jadot,

Vous souhaitez être réélu à la commission européenne.

Alors si vous souhaitez être au fait de ce qui rend la France punissable auprès de l’Europe pour son indulgence sur les émissions de CO2, je vous invite urgemment à faire un détour en Moselle et plus précisément sur un territoire ancestral de la sidérurgie, l’agglomération thionvilloise.

Aujourd’hui se construit une usine de fabrication de laine de roche, KNAUF Insulation ; cette usine fonctionnera au coke pour 60% de l’énergie nécessaire à son procédé de fabrication ! Quelle aberration en 2019 !
Pourquoi nos élus de haut rang qui incitent l’administration de l’État (DREAL, MRAE, ARS,…) à donner des avis favorables afin que les Préfets délivrent des autorisations d’exploitation et les élus communaux des permis de construire, font-ils des choix criminels pour les quelque 30 000 habitants dans le seul rayon de 3km des retombées d’émissions atmosphériques polluantes ? Pourquoi n’ont-ils pas favorisé l’implantation de sites de production utilisant de nouvelles technologies qui utiliseraient des matériaux biosourcés moins impactants pour notre environnement et probablement plus à même de créer de l’économie circulaire. RIEN NE LE LEUR INTERDIT, PAS MÊME L’Union européenne.

Les camions qui alimenteront cette future usine KNAUF Insulation à Illange emprunteront une autoroute, l’A31, asphyxiée par le mouvement pendulaire des quelque 75000 travailleurs frontaliers qui se rendent de Moselle vers le Luxembourg.

Cela fait de l’agglomération de Thionville, un secteur soumis à un Plan de Protection de l’Atmosphère. Les autorités locales enfreignent ce PPA au détriment de leurs électeurs et les élus ne réagissent pas, confiants dans les normes qui nous protègent sans doute, ou apeurés de ne plus voir leurs projets subventionnés par le Département Impérial.

Lors d’un transfert de Strasbourg vers Bruxelles, faites une halte par Illange, nous nous chargerons de vous réserver l’accueil que l’on doit à tout élu qui fait l’effort de constater la réalité du territoire et peut-être de nous écouter.

Avec tout le respect que je dois à un élu engagé pour l’Écologie et pour l’Humanité,

Je vous souhaite des élections fructueuses et de pouvoir encore puiser vos énergies dans un air sain.

Respectueusement,

Signé : une élue communale d’une petite bourgade de 2 000 âmes en Moselle

Source Photo : Stephane Mahe / Reuters

« Faites » de l’environnement ?

Yutz, samedi 18 mai 2019

Photo Armand Flohr

L’air est vicié en Moselle. Ce n’est pas une raison pour accepter une usine comme celle de Knauf. Les élus ne réagissent pas, les citoyens non plus. Que faut-il faire pour que la population prenne conscience des risques encourus ? Nos enfants sous Ventoline, voilà leur futur. Franchement, ils méritent mieux que cela.

Il faut bien comprendre que si Knauf démarre, bientôt il s’étalera et se montrera de plus en plus gourmand. Ce petit coin de Moselle pourra être jumelé avec Feyzin, par exemple. L’air sera tout aussi irrespirable. L’association Stop Knauf vous met en garde pourtant depuis bientôt un an. Soyez vigilants. Si Knauf s’installe, c’est parce qu’il sait très bien qu’en Moselle, les gens sont obéissants. Ils ne disent rien, ils sont gentils les Mosellans. Ils ne bougent pas. « La Moselle a vocation industrielle » décrète le président du CD 57. Autant mettre cette usine dans ce coin-là. Et du moment qu’on pollue sciemment les habitants de Moselle Nord, autant mettre toutes les usines polluantes au même endroit. Voilà ce qui nous attend, si nous ne réagissons pas. La mégazone d’Illange pourra porter en effet, le joli nom de Knaufland.

Les responsables vont tout faire pour « réduire » les risques parce qu’ils ne conçoivent pas l’échec. Ils sont là pour faire de l’argent, la santé des habitants leur importe peu. Ils vont donc peut-être (?) essayer de se rapprocher de l’association Stop Knauf pour éviter le conflit et parvenir à leur fin. Ils pensent nous convaincre. Ils pensent que les plus réticents d’entre nous se laisseront fléchir et que Knauf pourra polluer davantage. Nous ne les laisserons pas faire.

Continuer la lecture de « « Faites » de l’environnement ? »