Knauf : la radioactivité là où nous ne l’attendions pas

Cattenom, nous connaissons, bien même…

Nos voisins du Luxembourg, de Wallonie et de Sarre connaissent aussi très bien peut-être même mieux car ils ressentent l’implantation de cette centrale nucléaire au mieux comme un mépris de leur environnement et de leur santé, au pire comme une provocation délibérée de notre pays.

Pastilles d’iode, incidents divers répétés, mesures de contre-mesures, mine d’or pour les experts de tout « poêle »… !

Et voilà qu’un autre « poêle » se dévoile, lentement, au rythme lancinant d’un effeuillage qui n’en finit pas, accompagné d’une musique obsédante sur les mots de paroliers trop connus, trop entendus et souvent mal élus. « Le travail c’est la santé », chantait Riri. Et nous nous obstinons à fredonner « C’est pas la joie » de nos voix fluettes mais de plus en plus nombreuses avant que le ciel ne nous tombe sur la tête.

Les temps ont changé, les poêles devenus hauts-fourneaux sont rebaptisés cubilots, mais c’est le même boulot. Un couche de roche, une couche de coke, à hauteur de cuve et il n’y a plus qu’à tirer le jus de l’oseille. Le baeckeoffe des mineurs est devenu le baecknauf des pollueurs, et la Marquise va très bien.

Continuer la lecture de « Knauf : la radioactivité là où nous ne l’attendions pas »

Émissions de CO2, l’entourloupe de Knauf

Philippe Coune, responsable « environnement » chez Knauf, se targue de réaliser une usine qui ne rejetterait en une année que l’équivalent d’une demi-journée d’empreinte carbone de l’A31. Mais cette comparaison est-elle significative ?

Comparaison avec une autoroute de 349 km…

Cette autoroute relie le Luxembourg à Beaune et fait 349 km (une paille… ). Est-il utile de rappeler que le transport routier est le principal émetteur de gaz à effet de serre (29 % en France) ? Autant comparer la hauteur des cheminées Knauf avec la Tour Eiffel…

Continuer la lecture de « Émissions de CO2, l’entourloupe de Knauf »

Knauf : pollueur des cours de récré

« Ribambelles« , « les chaperons rouges« , « les petits de l’Olympe« , « les Petits Phénomènes » qu’ils sont jolis les noms de ces lieux d’accueil pour nos bambins !

« Prévert« , « Moulin« , « Pasteur« , « Saint-Exupéry« , « Schuman« , « Mermoz » : des noms chargés d’histoire sur la façade de ces écoles.

Le point commun de tous ces lieux, c’est qu’ils sont à moins de 3000m du projet de l’usine Knauf. L’école primaire d’Illange est à 350m. Le stade est à 100m. Le parcours de santé de Yutz où les écoliers vont faire du sport se trouve sous les retombées maximales…

Les membres de notre association en sont convaincus : la construction d’une usine qui va dégager annuellement plus de 850 tonnes de produits toxiques dans l’atmosphère pour la fabrication d’un produit qui est une véritable aberration écologique est inenvisageable. D’autant plus inenvisageable qu’on voudrait la construire à 350m d’une école.

Mais les élus promoteurs-du-développement-économique-à-n’importe-quel-prix vous le disent : « L’ARS et l’Autorité environnementale ont donné un avis positif ! »

C’est toujours pratique d’avoir une Autorité sur qui s’appuyer. Ça permet de diluer la responsabilité

Continuer la lecture de « Knauf : pollueur des cours de récré »

La laine de roche idéale contre le feu ?

En cas d’incendie, ce n’est jamais le feu qui tue mais ses conséquences ou les manifestations qui lui sont liées : par ordre statistique, la panique d’abord, puis l’asphyxie par les émissions de fumées, et l’effondrement enfin.

La tenue au feu et la conservation des qualités mécaniques des parois comprenant des isolants inflammables tiennent avant tout au comportement des parements et des éléments de structure. Ce n’est qu’en troisième lieu que les caractéristiques des isolants influent, et cela, plus par leurs propriétés thermi­ques propres que par leur inflammabilité théorique.

Des tests de tenue au feu de deux toitures de même résistance thermique selon isolant employé ont été réalisés par l’IBMB (Institut für Baustoffe, Massivbau und Brandschutz) en Allemagne.

Continuer la lecture de « La laine de roche idéale contre le feu ? »

Notre intégration paysagère : il manquait 30m… mais Knauf a fait pire !

Nous avons voulu rester conservateurs lors de la réalisation de l’intégration paysagère d’hier. Mais nous avons ensuite pu établir la hauteur précise du château d’eau de Illange qui apparaît à l’horizon à droite. Il fait 32m de hauteur et est construit sur un terrain à 197m d’altitude. L’altitude du point haut de ce château d’eau est donc 229m (et nous avions placé le haut de la cheminée à cette altitude).

La cheminée « Aval » fait 60m et l’altitude de son terrain d’assise est de plus de 200m. 200+60 = 260 : il manquait donc 30m à notre intégration initiale.

Mais ce n’est pas fini !

Continuer la lecture de « Notre intégration paysagère : il manquait 30m… mais Knauf a fait pire ! »

Florange et Terville oubliées, la suite

Nous avions publié un article sur « l’erreur » qui avait été commise dans la liste des communes soumises à affichage de l’annonce de l’enquête publique qui excluait Florange et Terville (environ 18.000 habitants).

Il apparait en fait qu’il n’est nul besoin de recourir à quelque instrument de mesure ou formule de calcul pour prouver cette erreur.

En effet, le dossier de demande d’autorisation d’exploiter indique lui même les communes concernées par le rayon d’affichage :

Continuer la lecture de « Florange et Terville oubliées, la suite »

De l’odeur ? …

Voici les éléments du dossier qui rappellent que l’Hydrogène Sulfuré est détecté par une « odeur rappelant l’oeuf avarié » et que les Amines diffusent une « odeur nauséabonde rappelant le poisson avarié ».

Source : dossier de demande d’autorisation d’exploiter Knauf Insulation

Le seuil olfactif est la plus faible concentration à laquelle il est possible de percevoir l’odeur d’une substance dans l’air.

Source : dossier de demande d’autorisation d’exploiter Knauf Insulation

Ce qui sort des cheminées est 2.000 ou 6.000 fois plus concentré que ce que votre odorat peut détecter.

Effets des principaux polluants contenus dans les rejets atmosphériques de l’usine Knauf

Extrait du dossier technique du projet Knauf : [pdf]

Les effets des différents polluants atmosphériques dépendent à la fois de la concentration et de la durée d’exposition. Ils se manifestent principalement chez les personnes sensibles telles que les personnes âgées, les enfants, les personnes asthmatiques, …

Continuer la lecture de « Effets des principaux polluants contenus dans les rejets atmosphériques de l’usine Knauf »