Marne-la-Vallée ? Non, Illange-le-Plateau !

Le département abandonne-t-il le projet d’une usine de laine Knauf proposé par Knauf Insulation sur la mégazone d’Illange ?

Oui et non…

Des sources et indices concordants laissent à penser que ce n’est pas une, mais deux, trois (ou plus) unités de production Knauf qui pourraient être groupées sur le site.

L’usine de laine de roche, projet aujourd’hui fermement contesté par une bonne partie de la population du Thionvillois, ne resterait pas très longtemps isolée sur les 16 ha sur le site d’une superficie totale d’une centaine d’hectares. Une deuxième ligne de production est d’ores et déjà envisagée, comme elle l’était au Luxembourg, si l’implantation parvient à se faire au forceps.

Une autre unité de production de produits à base de gypse (produits plâtrés) pourrait être installée, approvisionnée par la carrière d’Elzange (Anhydrite lorraine, acquise par Knauf en 1970). Chaque jour ouvrable une noria de camions alimente un silo de chargement en péniche en amont de l’écluse de Koenicksmacker, à destination du Nord.

D’autre part, Knauf rencontre depuis quelques années de sérieux problèmes avec la population et les autorités de Surdulica (Serbie). Après une campagne d’analyses menée par un laboratoire serbe et une étude des résultats conduite à Zagreb (Croatie) au cours du 2e semestre 2017, Knauf se trouve sous le coup d’une mise en demeure des autorités provinciales et nationales serbes : soit Knauf améliore son mode de fabrication, réduit de manière significative et rapide ses émissions polluantes de toute nature, rend compte honnêtement des contrôles et mesures censés être en place et garantit leur fiabilité et leur prise en compte efficace pour rendre l’exploitation conforme aux exigences réglementaires du pays, soit Knauf abandonne cette exploitation.

Surdulica

Enfin, le Brexit (sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et de son marché unique) prévu en 2019, avec ou sans accord tarifaire douanier, menace les intérêts de Knauf pour son usine de Queensferry (Nord-Ouest du Pays de Galles) près de Liverpool (Angleterre). Si tout ou partie de ces produits partent pour le continent, leur exportation sera taxée à l’entrée dans l’UE. Il se peut aussi que cette usine soit de toute façon vouée à une fermeture proche pour d’autres raisons.

La stratégie de tout industriel sérieux (et Knauf en est un) doit anticiper les mouvements du marché et ceux de l’environnement économico-réglementaire (pour l’environnement tout court, nous sommes priés de patienter…).

Un Knaufland à Illange sur une « megazone great again » (!) n’est pas une vue de l’esprit, malheureusement.

Le Département n’en dit rien à ce jour, mais si la population avale la première pilule, il prévoit certainement de demander à Knauf de renouveler le traitement. Des élections sont si vite arrivées…

Une pensée sur “Marne-la-Vallée ? Non, Illange-le-Plateau !”

Les commentaires sont fermés.