Les agriculteurs Bio de Moselle se mobilisent

Une agricultrice d’Inglange publie sa lettre envoyée au préfet. [Aux soeurs des champs : site web]

Monsieur le Préfet,

Je vous écris aujourd’hui en tant qu’agricultrice concernant la controversée installation d’une usine Knauf à Illange. Je me permets de parler aussi au nom de tous les jardiniers anonymes qui cultivent une parcelle de façon respectueuse pour leur propre consommation.

Avec ma soeur nous sommes maraîchères bio à Inglange, soit à 8km de la Mégazone concernée.

Nous ne sommes donc pas dans le rayon officiel des 3km définis par l’entreprise Knauf. Néanmoins nous nous sentons légitimement concernées car nous pensons que des microparticules émises par une cheminée de 60m de haut peuvent tout à fait se déplacer avec le vent dominant sur une grande distance, sans parler de la qualité de l’air qui sera globalement détériorée dans tout le secteur.

Continuer la lecture de « Les agriculteurs Bio de Moselle se mobilisent »

Vote de la Communauté de Communes de l’Arc Mosellan

La Communauté de Communes de l’Arc Mosellan s’est réunie aujourd’hui 1er octobre 2018 afin de se positionner sur le projet Knauf.

Le résultat du vote est le suivant : sur 45 votants, 23 sont favorables au projet Knauf, 21 contre et une abstention.

Un vote très serré. Bravo et merci à tous les adhérents, à tous ceux qui se battent à l’écrit comme à l’oral, aux distributeurs de tracts, pour que ce projet catastrophique ne voie pas le jour !

Rassemblement à Metzervisse

La Communauté de Communes de l’Arc mosellan se réunit ce lundi 1er octobre à 18h avec comme unique point à l’ordre du jour : avis sur le projet Knauf à Illange.

Les opposants au projet Knauf sont invités à se rassembler pacifiquement à 17h30 devant le Centre-culturel (50 Grand Rue).

Tenues souhaitées : en couleur pour représenter l’environnement/la nature ou en noir pour le côté pollueur.


Assemblée générale extraordinaire

Une assemblée générale extraordinaire se tiendra ce mercredi 10 octobre 2018 à 20h à GUÉNANGE (salle Voltaire, 44 Boulevard sous les vignes).
Tous les adhérents ont été convoqués. Ceux qui ne le sont pas encore pourront adhérer sur place.

L’écoblanchiment selon Knauf

Lors de la réunion publique du 11 septembre, Sian Hugues, la responsable communication de Knauf a présenté la laine de roche comme étant un « produit écologique » (voir vidéo ci-dessous). Sa justification était que l’utilisation de ce produit, un isolant thermique, permettait de réduire la consommation énergétique d’un bâtiment. Moins d’énergie consommée, c’est bon pour la Planète et donc c’est écologique !

La laine de roche est un produit écologique ! (Ecoblanchiment)

La laine de roche serait donc un produit écologique ? C’est ce qu’on nomme de l’écoblanchiment (ou Greenwashing en anglais).

Wikipédia en donne cette définition :  L’écoblanchiment est l’acte de transmettre au public des informations qui sont – dans le fond et dans leur forme – une présentation déformée des faits et de la vérité, dans le but d’apparaître socialement et/ou environnementalement responsable aux yeux d’un public ciblé. C’est un système de communication vaste et complexe destiné à faire passer une « mauvaise » donnée ou information pour une « bonne ». 

Continuer la lecture de « L’écoblanchiment selon Knauf »

« Avis favorable » de l’Agence régionale de Santé (ARS)

Les élus locaux, Messieurs Cuny (Thionville) et Weiten (Conseil départemental Moselle) en tête, invoquent à longueur de discours et de colonnes de presse « l’avis favorable » de l’ARS au projet d’implantation de Knauf sur la mégazone d’Illange.

Ce langage est, à nos yeux et à nos oreilles trompeur sans être tout à fait faux, cependant ; il s’agit d’un abus de langage dont les politiciens de par ce monde sont coutumiers, en France comme ailleurs. Nous devons reconnaître que la langue utilisée par nos administrations leur facilite la tâche.

L’avis ainsi brandi comme un sésame date du 25 avril … 2017 (pour mémoire, le permis de construire a été accordé par la Mairie d’Illange le 28 juillet de la même année).

Cet avis est visible ici. [fichier PDF]

Continuer la lecture de « « Avis favorable » de l’Agence régionale de Santé (ARS) »

« Pour des emplois respectueux de la santé des ouvriers et des populations »

Le coup de Gueulard de René, un adhérent  (à lire sur son blog) :

Ce matin 29 septembre 2018 au marché de Thionville un stand de LOR LUX EMPLOI invite au 1er salon de Recrutement dédié à l’Emploi et à la Formation.

Un gars distribue des invitations à ce salon. Son argumentation intéressante : «  du travail il y a, plein d’emplois non pourvus… Les jeunes ne veulent pas travailler en usines à cause la fumée, parce que c’est sale etc. » dit d’un ton indigné.

Et alors ? Ils ont déjà vu leurs parents et grands-parents morts avant l’âge, travaillant pour des boîtes intérimaires près du coeur des réacteurs nucléaires, désamiantant ce qui était présenté avant comme sans danger, morts par accidents de travail, morts de maladies professionnelles : silicose (charbon), sidérose (fer)… à vous de rajouter.

Ces jeunes ne sont plus prêts à perdre leur santé et leur vie pour la gagner.   
Étonnant non ?… Pour les pollueurs de leurs propres ouvriers et des populations autour…

La Knauf fait partie de ces industries du passé, dépassée.

René

Knauf : le profit avant tout

La fabrication de laine de roche est une aberration écologique mais comme on le sait, cette activité est financièrement rentable. C’est sans doute dû au fait qu’on sait tous que la maison brûle, mais que nos élus regardent ailleurs (pour paraphraser du Chirac…).

Alors que des solutions alternatives existent, cette fabrication de laine de roche est un gaspillage d’énergie que le « Green Washing » de Knauf ne saurait faire oublier : après 236 GWh de consommation annuelle, c’est 198 GWh qui sont désormais annoncés (et 85.570 tonnes de CO2).

Cette aberration mise à part, après tout, Knauf est peut être soucieux de notre bien être… Ils prétendent d’ailleurs utiliser les meilleures techniques disponibles pour préserver la santé des populations concernées.

Vraiment ?

La preuve que non : la multinationale a refusé d’ajouter un système de filtration (développé et breveté au Luxembourg) à l’efficacité redoutable qui aurait pu lui permettre, peut-être, de convaincre les autorités du pays et les communes concernées.

Mais c’est que ça coûte de se préoccuper de la santé des autres !

Ci-après le courrier du fabricant au Ministre de l’Economie du Luxembourg.

Continuer la lecture de « Knauf : le profit avant tout »